Category: Presse

0

Nieuw: ganzenleverijs

Tegen de feestdagen moet ganzenleverijs het ultieme eindejaarsdessert worden…

Althans, dat denkt de Belgisch-Italiaanse ‘ijsgoochelaar’ Marco Pacitti. Bezoekers van zijn ijssalon in het Belgische Ukkel kunnen nu al eendenleverijs uitproberen. Tegen de kerst schakelt Pacitti over op ganzenlever.

Sinds 1971 schotelt de ijskunstenaar zijn klanten regelmatig een nieuwe creatie voor. Zo ontwierp hij de laatste jaren schepijs op basis van pompoenen, gerookte zalm, wortelen, tijm, champagne, truffelolie, peterselie, peren, geitenkaas, appels, nootjes en honing.

"Meestal valt mijn huisgemaakt ijs erg in de smaak, al zijn de reacties op het eendenleverijs momenteel verdeeld", aldus Pacitti.

 

L’article complet – De Telegraaf

0

article_wolvendael

L’article complet – Magazine le Wolvendael

0

Marco Pacitti est un esthète de la boule, un passionné du cornet, un illuminé du sorbet… Installé dans son salon de thé ucclois depuis plus de vingt ans, il passe son temps à associer les produits les plus improbables à ses bases de glace. 

La DH, 22 octobre 2007

D’autres articles de la DH.be :

0

Marco et Carmen Pacitti, artisans glaciers à Uccle.

Il a des racines italiennes, elle du sang andalou. Marco fait des glaces et Carmen des crêpes.

Cela pourrait être une jolie ritournelle enfantine. Et c’est vrai qu’on retourne en enfance lorsqu’on franchit la porte de l’Atelier de Pacitti Al… Artisan dans l’âme, Marco aime les challenges : il a imaginé sur mesure (notamment pour ses clients restaurateurs) une glace au pickles, une autre à l’huile d’argan, une aux poivrons grillés ou encore une à la bergamote et aux citrons verts.

Parmi les plus de 150 parfums, les coups de coeur pleuvent : glace aux noix de pecan ou aux pistaches de Bronte, sorbet au chocolat ou  » magnum  » maison. Tout est disponible à la boule, ou à emporter en lingots de 1/2 l, 1 l, 2,5 l ou 5 l. Quant à Carmen, elle prépare ses crêpes comme à la maison ! Un atelier qui vaut le détour, rien que pour l’accueil.

Jean-Pierre Gabriel

L’article complet – News LeVifWeekend.be 

0

Localisé à cette adresse depuis 2011, l’Atelier de Pacitti Al reflète à merveilles le respect des traditions chez les Pacitti. Tout débuta dans les années 1930 où un certain Antoine Pacitti se lança dans les glaces dans les Abruzzes en Italie. Aujourd’hui, l’atelier tourne autour de 25 parfums dont 18 glaces proposées au quotidien. Les recettes sont authentiques, les produits sont frais et le cadre familial. On peut déguster à une des tables sur place ou emporter. Pièces montées sur mesure dans la forme et les ingrédients. Une référence, un véritable artisan !

 

Petit Futé